FANDOM


220px-Alien movie poster
Alien, le huitième passager
Titre VO: Alien
Détails techniques
Réalisateur(s): Ridley Scott
Scénariste(s): Dan O'Bannon, Walter Hill
Acteurs principaux: Sigourney Weaver, John Hurt, Ian Holm
Société(s) de production: Brandywine Productions, Twentieth Century Fox
Pays d’origine: Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni, Flag of the United States.svg Etats-Unis
Sortie originale: 25 mai 1979
Sortie française: 12 septembre 1979
Durée: 117 minutes
Suivant: Aliens le retour

Alien est un film d'horreur et de science-fiction réalisé par Ridley Scott en 1979. Il est le premier opus de la saga des Alien.

RésuméModifier

En 2122, le vaisseau de commerce Nostromo retourne vers la Terre pour y rapporter des minerais lorsqu'un signal venant d'un planétoïde inconnu du système de Zeta Reticuli interrompt sa course. Réveillés de leur biostase par l'ordinateur de bord (appelé « Maman »), l'équipage composé de sept astronautes apprend qu'il est tenu par la société qui l'emploie d'enquêter sur toute possibilité de vie extraterrestre. Ils atterrissent alors sur la petite planète, endommageant leur vaisseau. Le capitaine Dallas (Tom Skerritt), le second officier Kane (John Hurt), et la pilote Lambert (Veronica Cartwright) s'aventurent à pied vers la source du signal alors que le lieutenant Ripley (Sigourney Weaver), l'officier scientifique Ash (Ian Holm), et les ingénieurs Brett (Harry Dean Stanton) et Parker (Yaphet Kotto) restent dans le vaisseau pour guider leurs coéquipiers et pour faire des réparations. Dallas, Kane et Lambert découvrent que le signal provient d'une épave de vaisseau extraterrestre. En l'explorant, ils tombent sur une créature humanoïde fossilisée dont les côtes semblent avoir explosé de l'intérieur. Pendant ce temps sur le Nostromo, l'ordinateur de bord détermine que le signal est un message d'avertissement. Continuant l'exploration du vaisseau extraterrestre, Kane se retrouve dans une grande salle contenant une quantité importante d'œufs. Alors qu'il en examine un, l'œuf éclot et éjecte une créature (Facehugger) qui s'agrippe à son visage. Kane est ramené inconscient sur le Nostromo malgré les protestations de Ripley qui souhaite le maintenir en quarantaine. L'équipage s'ingénie en vain à détacher la créature du visage de Kane, découvrant que la créature maintient sa victime en vie, et que son sang est un acide très corrosif. Finalement, celle-ci meurt naturellement plusieurs heures plus tard et se détache de Kane qui se réveille péniblement mais apparemment en bonne santé. Avant de se remettre en état de biostase, l'équipage décide de se restaurer. Kane est soudainement pris de violents spasmes qui se terminent lorsqu'une créature (un xénomorphe) s'éjecte violemment de sa cage thoracique et parvient à s'échapper, laissant son hôte mort sous les regards médusés du reste de l'équipage. L'équipage décide de retrouver l'alien, fabriquant des détecteurs et des armes rustiques. Brett suit le chat du vaisseau dans une grande salle où il est attaqué par l'alien, désormais mué en taille impressionnante, qui s'échappe en emportant son corps. Les astronautes réalisant qu'ils ont affaire à une bête dangereuse, Dallas s'équipe d'un lance-flammes et parcourt les conduits d'aération pour la tuer, mais il se fait prendre également. Lambert insiste alors pour que l'équipage restant s'échappe à bord de la navette, mais Ripley, désormais l'officier supérieur, explique que la navette ne peut pas transporter quatre personnes, mais seulement trois. Ripley consulte l'ordinateur de bord et découvre que ses employeurs ont ordonné à Ash de ramener la créature, et que la survie de l'équipage est secondaire. Ash l'attaque et est finalement décapité par Parker, révélant qu'Ash est un androïde. Avant d'être incinéré par Parker, Ash, encore opérationnel, explique qu'il admire la créature et prédit la mort de l'équipage. Les trois membres restant préparent alors l'autodestruction du Nostromo et leur fuite dans la navette. Mais Parker et Lambert se font tuer par la créature. Ripley initialise la séquence d'autodestruction et tente de fuir vers la navette avec le chat mais son passage est bloqué par l'alien. Elle retourne désespérée pour annuler la séquence mais il est trop tard. Elle décide de se rediriger vers la navette, et l'alien est visiblement parti. Elle décolle in extremis échappant à l'explosion du Nostromo. Se croyant sauvée et préparant sa biostase, Ripley découvre que l'alien se trouve également à bord de la navette. Elle met discrètement une combinaison spatiale et ouvre la porte de la navette, précipitant la créature dans l'Espace. Elle se met ensuite en biostase avec le chat pour le retour vers la Terre.

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : Alien
  • Titre français : Alien, le huitième passager (titre secondaire)
    • Titre québécois : L'Étranger : Le Huitième Passager
  • Réalisation : Ridley Scott
    • Réalisateur seconde équipe : Paul Ibbetson
  • Scénario : Dan O'Bannon et Walter Hill (non crédité), d'après une histoire de Dan O'Bannon et Ronald Shusett
  • Photographie : Derek Vanlint
  • Montage : Terry Rawlings, Peter Weatherley ; David Crowther (pour la version director's cut)
  • Décors : Michael Seymour
  • Directeurs artistiques : Roger Christian et Leslie Dilley
  • Designer conceptuel : Ian Whittaker
  • Superviseurs des effets spéciaux : Nick Allder et Brian Johnson
  • Maquillage : Tommie Manderson
  • Costumes : John Mollo
  • Son : Derrick Leather
  • Musique : Jerry Goldsmith
  • Producteurs : Gordon Carroll, David Giler, Walter Hill
    • Producteurs exécutifs : Ivor Powell et Ronald Shusett
  • Sociétés de production : Brandywine Productions, Twentieth Century Fox Film Corporation (États-Unis)
  • Société de distribution : Twentieth Century Fox
  • Pays d'origine : Flag of the United States.svg États-Unis, Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni
  • Langue originale : anglais
  • Format : Couleurs (DeLuxe) Panavision :
    • Version 35 mm — 2,35:1 — Dolby-stéréo
    • Version 70 mm — 2,20:1 — son stéréo 6 pistes
  • Genre : film d'horreur science-fiction
  • Durée : 117 minutes / Director's cut : 116 minutes
  • Budget : 11 000 000 $
  • Classification : R (Restricted) aux États-UnisNote 2, X au Royaume-Uni, interdit aux moins de 12 ans en France, et 13+ au Québec.

DistributionModifier

  • Helen Horton (VF : Perette Pradier) : voix de Maman

NotesModifier

  • La célèbre accroche du film est : « Dans l'espace, personne ne vous entend(ra) crier ».
  • L'ordinateur du Nostromo est dénommé « Maman » (« Mother » dans la version originale).
  • Jean Giraud (alias Moebius) est engagé en 1977 par Ridley Scott pour participer à la conception graphique d’Alien, le huitième passager.
  • Nostromo est le nom d'un roman de Joseph Conrad.
  • La série de jeux Metroid par Nintendo s'inspire largement de ce film : ainsi, le personnage de Samus est un clin d'œil à Ripley, de même que son grand rival porte le prénom du réalisateur du film : Ridley.

MédiasModifier

GalerieModifier

VidéosModifier