FANDOM


Ellen Louise Ripley est le principal protagoniste de la saga Alien . Elle est lieutenant de premiére classe matricule 36706 .

Biographie Modifier

Lieutenant Ellen Ripley (matricule 36706) Modifier

En 2122 , le lieutenant de premiére classe Ellen Ripley part pour une nouvel mission sans savoir qu'elle ne reverra plus sa fille Amanda ( alors agé de dix ans ) . Son équipage alors composé de six autres ((routiers de l'espace)) doit ramener un important chargement de minerais sur terre . Alors qu'il sont tous en hyper-sommeil dans des caissons pour le temps du voyage , l'ordinateur du Nostromo les réveille : un message émis dans une langue inconnue et ressemblant à un SOS a été capté . Selon la procédure perscrite dans un tel cas par la " Compagnie " ( Weyland-Yutani ) , un ordre est donné de rechercher d'éventuelles formes vivantes. Le capitaine A.J. Dallas et G.W. Kane s'équipent alors de leur combinaisons avant d'explorer de la quelle émane le signal . il s'agit d'un gigantesque vaisseau d'origine extraterrestre dans les soutes duquel Kane tombe sur une sorte de couveuse protégée des dégats du temps par une sorte de champ . Alors qu'il se rapproche de l'un des oeufs, l'un d'eux réagit à sa présence en s'ouvrant, et la créature qui s'y trouve lui saute au visage.
De retour sur le vaisseau, Kane est dans le coma, le facehunger toujours accroché à lui . Au bout de quelque temps , le parasite le lache et décéde . Kane semble alors en bonne santé jusqu'au repas ou un embryon alien lui explose la cage torasique et s'enfuit dans les coursives du vaisseau. L'équipage va alors tout faire pour le retrouver mais l'embryon ayant rapidement muté en une créature incroyablement forte et agile, les membres de l'équipage sont un par un tué par le monstre. Devant leur impuissance à l'arreter, Ripley décide de détruire le vaisseau et de s'échapper à bord d'une navette de secours. Mais l'Alien s'étant caché dans la navette, elle parvient in extremis à ouvrir le sas du véhicule spatial pour le projeter dans l'espace puis le désintégrer par le feu du réacteur auquel il s'était accroché. Elle enregistre enfin un SOS expliquant qu'elle est la seule survivante du Nostromo avant de prendre place dans un caisson d'Hyper-Sommeil.

Retour sur Terre Modifier

En 2179, Ellen Ripley a passé 57 ans en hyper-sommeil et sa navette de secours à dérivé dans l'espace. Elle est récupérée et ramenée sur une immense station spatiale en orbite terrestre Weyland-Yutani ou l'un des avocats de la ((Compagnie)) , Carter Burke, lui apprend que sa fille Amanda est morte deux ans plus tot, à l'age de 66 ans. Ripley passe ensuite devant une commission d'enquete qui cherche à comprendre pourquoi elle a du détruire le Nostromo mais son récit ne convainc pas ses juges. Reconnue coupable d'avoir fait perdre des millions de dollars à la Compagnie, la rescapé se voit interdite de vol sur tout appareil spatial en plus de devoir subir réguliérement des tests psychométriques.

Elle apprend aussi que la planéte LV-426 a été colonisée une vingtaine d'années auparavant par une équipe de (( spatio-ingénieurs )) chargés de rendre la planéte habitable. Peu de temps aprés, la colonie ne répondant plus, les dirigeants de Weyland-Yutani proposent à Ripley de s'y rendre aux cotés d'un bataillon de marines coloniaux avec le statut de (( consultante )) . Arrivés sur place, Ripley et les marines ne trouvent aucune traces des colons. Aprés avoir cherché en vain d'éventuels survivants, ils découvrent en revanche des Aliens, cette fois en grand nombre. Ripley receuille en outre une petite fille surnommée Newt, qui a pu réchapper à l'hécatombe en se cachant des monstres. L'essentiel des troupes débarquées se fait à son tour massacrer tandis que leur navette est détruite lors d'un crash. Miraculeusement épargné, le caporal Dwayne Hicks est bien décidé à sauver Newt et Ripley : le marine trouve ainsi le moyen d'accéder à l'autre navette restée sur le principal vaisseau en se faisant aider par Bishop, un androide. Ces quelques rescapés parviennent tant bien que mal à regagner leur navire en orbite mais la reine Alien s'est accrochée à la navette et elle détruit Bishop. Après avoir lutté contre cette meme reine, Ripley parvient à l'éjecter du vaisseau. Elle se place alors en Hyper-Sommeil et procède de meme pour le Caporal Dwayne Hicks , sérieusement blessé, ainsi que pour la jeune Newt.

Fiorina 161 : Rencontre avec le Xénomorphe Runner Modifier

Le navire de Ripley dériva dans l'espace jusqu'à ce qu'un incendie ( lié au fait qu'une forme de vie ((étrangère)) se trouve également à bord ) provoque le crash de l'appareil sur Fiorina 161 (( Fiorina 16)). Cette ancienne planéte miniére abrite le vieux pénitencier presque désaffecté Fury 161 , installé sur place par Weyland et désormais géré presque uniquement par ceux qui y étaient précédement détenus. Si Newt et le caporal Hicks n'ont pas survécu au naufrage de leur vaisseau, Ripley est retrouvée en vie par le Dr.Clemens qui la ramène avec lui afin de l'examiner. L'arrivée de la jeune femme ( encore inconsiente ) au sein de l'ex-colonie pénitentiaire ne passe guére inaperçue, car tous les ((pensionnaires)) présent sont des hommes ayant fait voeu de chasteté. A son réveil, Ellen Ripley exige qu'une autopsie soit pratiquée sur le corps de Newt à la suite de découverte d'une trace visiblement laissée par un Alien dans le cockpit du navire qui les transportait. L'examen ne donne rien, la dépouille de la fillette et de Hicks sont incinérées, mais l'unique rescapée du crash n'en demeure pas moins troublée. Et les ex-détenus ne tardent pas à découvrir qu'elle a des raisons de l'etre, puisque un Alien émerge du chien de l'un d'entre eux (un Runner car il n'émerge pas d'un humain).

Rapidement, l'Alien s'introduit dans la base en tuant les occupants les uns après les autres. De son coté, Ripley enquéte à bord de l'épave de son navire, réactive Bishop afin de recueillir son avis et finit par effectuer un scanner dont les resultat est sans appel : elle porte en elle une Reine Xénomorphe, ce qui explique l'Alien hantant les coursives ne la tue pas. A partir de cette découverte, la jeune femme s'associe aux derniers survivants pour détruire le monstre avant l'arriver imminente des responsables de la compagnie. L'alien est ainsi plongé dans du métal en fusion, puis sous une douche d'eau froide qui le fait exploser.

Les envoyés de la compagnie arrivent au pénitencier avec à leur téte un nouvel androide de type ((Bishop)). Ripley comprend qu'ils veulent l'emmener avec eux dans le but d'exploiter à des fins commerciales la reine habitant son corps. Aidée d'un ex-détenu, elle se sacrifie en se jettent alors à son tour dans le métal en fusion...

Le clone d'Ellen Ripley (alias n°8) Modifier

a venir..

Description Modifier

Personnalité Modifier

Ellen Ripley est une femme battante et forte, qui n'aime pas se faire marcher sur les pieds. Sa crainte principal est de voir les aliens survivre, et que Weyland-Yutani réussisse à obtenir un spécimen afin de le ramener sur Terre pour en faire une arme millitaire. Ripley est solitaire, et ce parfois malgré elle, car tous ses proches, famille, amis, meurent pratiquement toujours.

Son clone dans le 4éme film diffère légèrement en tempérament, se montrant plus violent et cynique. Elle possède méme une sorte d'empathie avec les Aliens et une absence de compassion pour les humains.

Physique Modifier

Ellen Ripley possède des cheveux bruns bouclés mi-longs dans Alien, coupés courts dans Aliens, le retour et longs dans Alien , la ressurection. dans Alien 3, elle s'est faite raser le crane, car sur Fiorina 16, le pénitencier est infesté de parasites qui pourraient se cacher dans la pilosité humaine. Par ailleurs, Ripley est très grande : elle mesure 1,82 m, car c'est Sigourney Weaver qui l'incarne. Elle a les yeux foncés et le visage plutot carré, ce qui renforce son caractère. Ses traits sont doux dans le premier film, et sont de plus en plus tirés par l'angoisse et la rudesse au fil des années et au fil des métrages, malgré son jeune age qu'elle conserve grace à l'Hyper-Sommeil.

Modifier